Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées


UMR SIRICE 8138
44 rue de l’Amiral Mouchez
75014 Paris

sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Les membres :: 

Vidal Georges


  • Georges Vidal
  • Chercheur associé UMR Sirice
  • Chargé de cours à l’Université Paul Valéry, Montpellier
  • Contact : georgesvidal34@yahoo.fr



Parcours de recherche

  • 2012 Qualification aux fonctions de professeur des universités.
  • 2011 Habilitation à diriger des recherches ; dossier en trois volumes comprenant une étude inédite : Ennemi intérieur, enjeux stratégiques et politique de sécurité : l’armée française et le problème bolchevik de la révolution russe au régime de Vichy (octobre 1917-novembre 1942), 689 p. ; soutenance le 18 novembre à l’Université Paul Valéry devant un jury composé de Madame Christine Levisse-Touzé et des Professeurs Olivier Forcade, Jean-François Muracciole, Jean-François Sirinelli (président), Olivier Wieviorka [et Frédéric Monier (empêché)].
  • 2003 Qualification aux fonctions de maître de conférences.
  • 2002 Doctorat d’Histoire ; sujet de thèse : Le Parti communiste français et la Défense nationale à l’époque du Front populaire : de l’antimilitarisme révolutionnaire à l’armée républicaine (1934-1939), 694 p., soutenue le 9 décembre à l’Université Paul Valéry devant un jury composé de Messieurs les Professeurs Jean-Charles Jauffret, François Marcot, Jules Maurin (directeur de recherche), Jean-Louis Robert (président) et Serge Wolikow (rapporteur)-mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
  • 1996 D.E.A d’Histoire contemporaine ; mémoire : La Commission départementale pour le reboisement de l’Hérault (1924-1940), sous la direction de Madame le Professeur Geneviève Gavignaud-Fontaine.
  • 1980 Maîtrise d’histoire contemporaine ; mémoire : La Revue du Christianisme social (1929-1940), sous la direction de Monsieur le Professeur Gérard Cholvy.

Parcours professionnel et d’enseignement

  • 1982-2014 : professeur d’histoire-géographie dans l’enseignement secondaire. Affectation au lycée Joffre (Montpellier) depuis 1996.
  • 1992 Agrégation externe.
  • 1982 CAPES d’histoire-géographie.
  • 2014-2016 : chargé de cours à l’Université Paul Valéry dans la préparation au concours de Conservateur des bibliothèques.
  • 2005-2011 : chargé de cours à l’Université Montpellier I (Prép’ENA, option Histoire)
  • 2003-2015 : chargé de cours en master II « Histoire militaire, études de défense et politiques de sécurité » (option professionnelle) à l’Université Paul Valéry.

ouvrages publiés

Participation à des ouvrages collectifs (sélection)

  • Guillaume PIKETTY et Jean-François MURACCIOLE (sous la direction de), Encyclopédie de la Seconde Guerre mondiale, collection « Bouquins » (à paraître en 2015) ; notices « Le communisme et la guerre », « L’économie de guerre soviétique ».
  • « Le communisme et la dialectique de la paix d’octobre 1917 à août 1939 : théories, représentations et instrumentalisation », dans Antoine COPPOLANI (sous la direction de), La Fabrique de la Paix : Acteurs, Processus et Mémoires, Laval, Presses de l’Université Laval, p. 187-200.
  • Patrick CABANEL, André ENCREVE (sous la direction de), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1, Paris, Les Editions de Paris-Max Chaleil , 2013, 1024 p. Notices : BOUJUT Pierre, CAMOU Jean, CHARPIOT Gaston, COPPEAUX Ephrem
  • « La collusion germano-bolchevik vue par les militaires français : hypertrophie et nouvelle représentation du danger allemand dans la France de la première moitié du XXe siècle », Ennemi juré, ennemi naturel, ennemi héréditaire, (actes du colloque international, Université de Bretagne-Sud, 28-29-30 novembre 2008), Hambourg, DOBU Verlag, 2011, p. 241-256.
  • « La perception du bolchevisme par l’armée française de 1920 à 1933 » dans Jean-François MURACCIOLE (sous la direction de), Mélanges Maurin, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2010, p. 53-65.
  • Georges CATTUCOLI (sous la direction de), Dictionnaire de la France Libre, Paris, Robert Laffont, 2010, 1602 p. Notices : armée (le PCF et l’) ; attentats communistes en France contre les Allemands (la FL et les) ; Bogomolov ; communisme (la FL et la question du) ; communistes d’Alger (et CFLN) ; Maïski ; milices patriotiques ; presse communiste (et la FL) ; trotskystes (et FL).
  • « Ouvriers et volontaires dans l’organisation de l’autodéfense communiste de l’entre-deux-guerres : le cas français », dans Hubert HEYRIES et Jean-François MURACCIOLE (sous la direction de), Le soldat volontaire en Europe au XXème siècle : de l’engagement politique à l’engagement professionnel (actes du colloque international, Montpellier III, 3-5 avril 2003), Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2008, p. 255-269.
  • « Implantation et activité communistes dans l’armée française de 1926 à 1939 », dans Claude d’APZAC-EPEZY (sous la direction de), Histoire socio-culturelle des armées III, Cahiers du CEHD, n°30, 2007, p. 151-184.
  • « Défense de l’Union soviétique et communisme français de 1925 à 1934 : à l’interface du politique, du culturel et du militaire », dans Frédéric DESSBERG et Frédéric THEBAULT (sous la direction de), Sécurité européenne : Frontières, glacis et zones d’influence de l’Europe des alliances à l’Europe des blocs (fin XIXème – milieu du XXème siècles (actes du colloque international, Saint-Cyr-Coëtquidan, 13 et 14 Décembre 2005), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, p. 141-155.
  • « André Marty et l’armée française dans les années 1930. Entre antimilitarisme et défense nationale », dans Paul BOULAND, Claude PENNETIER et Rossana VACCARO (sous la direction de), André Marty, l’homme, l’affaire, l’archive, Paris, Codhos éditions, 2005, p. 45-61.
  • « Le communisme, la guerre et la paix (1905-1946) », dans Frédéric ROUSSEAU (sous la direction de), Guerres, paix et sociétés, Paris, Atlande, 2004, p. 225-289.
  • « La Défense nationale et la préparation à la guerre dans la presse communiste de la fin des années 1930 », dans Hervé COUTEAU-BEGARIE (sous la direction de), Les Médias et la guerre, éditions Economica, 2005, p. 636-648.
  • « Le haut commandement et la crainte de “ l’ennemi intérieur ” en juin 1940. Origines et caractéristiques de la peur du complot communiste dans la hiérarchie militaire », dans Christine LEVISSE-TOUZE (sous la direction de), La Campagne de 1940 (actes du colloque international, Musée de l’Armée, 16-17-18 novembre 2000, Paris, Tallandier, 2001, p. 357-388.

Articles (sélection)

  • https://www.cairn.info/publications-de-Vidal-Georges—5774.htm
  • « L’affaire Fantômas : le contre-espionnage français et les prémices de la préparation à la guerre (1932) », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n° 119, 2013, p. 3-14.
  • « Violence et politique dans la France des années 1930 : le cas de l’autodéfense communiste », Revue historique, n°640, octobre 2006, p. 901-922.
  • « L’armée française face au communisme du début des années 1930 jusqu’à “ la débâcle ” », Historical Reflections, summer 2004, vol. 30, n° 2, p. 283-309 (revue nord américaine).
  • « Le Parti communiste français et la Défense nationale (septembre 1937-septembre 1939) », Revue historique, n°CCCVI/2, 2004, p. 333-369.
  • « Le Parti communiste français et la défense nationale à l’époque du Front populaire », Guerres mondiales et conflits contemporains, n°215, juillet 2004, p. 47-73.
  • « Socialistes, néo-socialistes et communistes face à la crise des “classes creuses” et à la loi des deux ans de 1935 », Histoire, Défense et Sociétés, numéro spécial « La réorganisation des armées aux XIXème et XXème siècles » (actes des Journées franco-suisse, 16 et 17 février 2001, Université Montpellier III), n° 2, 2004, p. 83-119.
  • « L’Humanité et la défense nationale dans les années 1930 », Cahiers d’histoire, n°92, 2003, p. 37-50.
  • « L’institution militaire et la crainte d’une insurrection communiste en 1936 », Communisme, n°69, 2002, p. 101-126.
  • « Les chefs de l’armée française face au communisme au début des années 1930 », Vingtième siècle, n°70, avril-mars 2001, p. 117-125.
  • « Jean Moulin et l’Armée secrète. Une politique militaire pour la Résistance. », Histoire et Défense, hors série 2001, p. 51-68.
  • « L’armée française face au problème de la subversion communiste au début des années 1930 », Guerres mondiales et conflits contemporains, n°204, octobre-décembre 2001, p. 41-66.

Communications (sélection)

  • « Le communisme, le PCF, la guerre et le facteur militaire au XXe siècle », Séminaire ANR PAPRIK@2F : Archives et histoire du communisme, séance Le Parti Communiste Français et le fait militaire, Archives départementales, Bobigny, 15 avril 2015.
  • « Le communisme et la dialectique de la paix d’octobre 1917 à juin 1941 : théories, représentations et instrumentalisation », colloque La Fabrique de la Paix, organisé par CRISES, Montpellier III, 2-4 octobre 2013.
  • « Guerre, armée, défense nationale et communisme français (1920-1945) », « L’armée française et l’Etat soviétique : enjeux stratégiques et problème idéologique (octobre 1917-novembre 1942) », conférences en classe de khâgne du lycée Joffre (15 et 22 mars 2013).
  • « L’armée française et le risque d’insurrection communiste des années 1930 à 1942 », séminaire transverse Guerres, armées et sécurité de l’Antiquité à nos jours, Université Paris IV, 3 mai 2012.
  • « Le dilemme soviétique et la question du front oriental : les officiers français en Russie d’octobre 1917 à juin 1941 », Séminaire Histoire des relations internationales aux XIXe -XXIe siècles, Master 1 sous la direction de Monsieur le Professeur Olivier Forcade, IRICE - UMR 8138, Université Paris IV, mercredi 15 février 2012.
  • « Le communisme français dans l’entre-deux-guerres : la question militaire, la violence politique, le problème de la paix et de la guerre – sources, bilan historiographique et perspectives », séminaire du Master II Histoire militaire, Défense et Politiques de sécurité (option recherche), jeudi 29 novembre 2007, Université Montpellier III.
  • « La place de l’autodéfense dans la mutation du communisme français au cours des années 1930 », Table ronde du groupe franco-allemand d’histoire sociale comparée (Humboldt Universität Berlin, FMSH Paris, Centre de recherches historiques EHESS-CNRS) Pratiques politiques communistes en Europe occidentale et dans les démocraties populaires, 21/22 mai 2007.
  • « Le Parti communiste et l’armée dans les années 1930 », Séminaire Territoires et militants communistes : approches plurielles et comparées, 10 décembre 2005, organisé par le Centre d’Histoire sociale du XXème Siècle (Paris I).

Comptes rendus d’ouvrages

  • Georges-Henri SOUTOU, Jacques FREMEAUX, Olivier FORCADE, L’Exploitation du renseignement, en Europe et aux Etats-Unis des années 1930 aux années 1960, Paris, Economica/ISC/CFHM, 2001, 332 p., dans Vingtième siècle, n°73, 2002, p. 224-225.
  • Salvatore LUPO, Le Fascisme italien. La politique dans un régime totalitaire, Paris, Flammarion, 2003, 498 p., dans Vingtième Siècle, n°82, avril-juin 2004, p. 188-189.

Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

AG UMR SIRICE s’est tenue le Jeudi 19 Janvier 2017 de 10h à 12h30 Maison de la (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)