Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées

Ce site de l’UMR SIRICE n’est plus actualisé depuis septembre 2017.
Il est appelé à disparaître, remplacé par le nouveau site qui se trouve désormais à l’adresse suivante : www.sirice.eu

-------

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

UMR SIRICE

Bureau F 628

17 rue de la Sorbonne

75231 Paris cedex 05

mail : sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Les membres :: 

Agard Oliver

Olivier Agard
Maître de conférences à l’Université Paris 4-Sorbonne

Centre universitaire Malesherbes- Etudes Germaniques
108 Boulevard Malesherbes
75850 Paris cedex 17

Parcours

  • 1988 : Licence de philosophie
  • 1988 : ENS Ulm
  • 1989 : Licence d’allemand
  • 1992 : Agrégation d’allemand
  • 2000-2003 : MCF à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3
  • Depuis 2003 : MCF à l’Université Paris 4-Sorbonne
  • 2006-2008 : délégation au CNRS (UMR 8547- Pays Germaniques Histoire, culture, philosophie – transferts culturels)

Champs de recherches

Histoire des idées en Allemagne au XXe siècle, Siegfried Kracauer, Elias Canetti, anthropologie philosophique (Scheler, Plessner, Gehlen)

Responsabilités

  • Membre du CNU (12ème section) depuis 2003
  • Membre du jury d’écrit du CAPES d’allemand (depuis 2007)
  • Membre du comité éditorial du Dictionnaire du monde germanique (Bayard), édité par Elisabeth Decultot, Michel Espagne et Jacques Le Rider
  • Collaborateur à la rédaction d’Etudes Germaniques
  • Membre du comité scientifique de la Revue Germanique Internationale

Publications

Ouvrages

  • Elias Canetti, l’explorateur de la mémoire, Paris, Belin, 2003.
  • Siegfried Kracauer. Le chiffonnier mélancolique, à paraître à CNRS-éditions (version remaniée de La Critique de la modernité dans les écrits de Siegfried Kracauer, Université Paris 4 -Sorbonne, soutenue en 2000 (à paraître en 2009 chez CNRS éditions).

Edition d’ouvrages

  • En collaboration avec Céline Trautmann-Waller, Numéro de la Revue Germanique internationale consacré à : l’anthropologie allemande entre philosophie et sciences, des lumières aux années 30 (à paraître à l’automne 2009 à CNRS éditions).
  • En collaboration avec Christian Helmreich et Hélène Vinckel : Das Populäre (actes du congrès 2008 de l’Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur), à paraître (en langue allemande) chez V&R Unipress à l’automne 2009.

Articles

  • « Norbert Elias et Helmuth Plessner : deux visions du Sonderweg », in Françoise Lartillot (dir.), Norbert Elias : études sur les Allemands : lectures d’une œuvre, Paris, L’Harmattan, 2009.
  • « Les Studien über die Deutschen, un correctif à la théorie du processus de civilisation ? », Numéro spécial « Norbert Elias » de la revue électronique Textes et contextes (http://revuesshs.u-bourgogne.fr/ind...).
  • « Max Scheler et la Jugendbewegung », Recherches germaniques n°39 / 2009, Hors-série n° 6 : « Mouvements de jeunesse / Jeunes en mouvement », sous la direction de Marc Cluet & Monique Mombert.
  • « L’Angleterre dans l’anthropologie philosophique de Canetti », in Daniel Azuelos (dir.), Habiter ou ignorer l’autre : les écrivains de l’exil, Etudes germaniques 2008 n° 4, Paris, Didier Erudition, 2008.
  • « Face à la crise : l’idée de l’Ausgleich chez Max Scheler », in Nicole Pelletier (dir.), Crises et conscience de crise dans les pays de langue allemande : années vingt et trente, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux 2008.
  • « La mélancolie urbaine selon Siegfried Kracauer », in Philippe Simay et Stéphane Füzesséry (dir.), Le choc des métropoles : Simmel, Kracauer, Benjamin, Paris, Editions de l’Éclat, impr. 2008.
  • Préface, in Siegfried Kracauer, L’Ornement de la masse (traduction par Sabine Cornille), Paris, La Découverte, 2008.
  • « La phénoménologie de l’exilé chez Alfred Schütz et Siegfried Kracauer », in Jürgen Doll (dir.), Exils, migrations, création. 3, Études germaniques : exil anti-nazi, témoignages concentrationnaires, Paris, Indigo & Côté-femmes, 2008.
  • « La multiculturalité berlinoise », in Delphine Bechtel, Xavier Galmiche, Les villes
    multiculturelles en Europe centrale, Paris, Belin, 2008.
  • « Weder Zionist noch assimiliert : Siegfried Kracauers Verhältnis zur jüdischen Identität », in Jean-Marie Valentin, Jean-François Candoni (dir.), Akten des XI. Internationalen Germanistenkongresses Paris 2005, Bd. 12, Bern, Peter Lang, 2007, p. 347-354.
  • Notices : « Cinéma autrichien », « Cinéma expérimental », « Exil (cinéma allemand en) », « Expressionnisme – Art cinématographique », « Feuilleton », « Jelinek (Elfriede) », « Johnson (Uwe) », « Métropole dans la littérature », « Nouvelle objectivité en littérature », « Paralittérature », « Postmodernité en littérature », « Tendances de la production romanesque 1945-1960 », « Roman et société : Martin Walser et Wolfgang Koeppen », « Sebald (W.G.) », « Théorie et critique cinématographiques », « Weltbühne/Schaubühne », dans le Dictionnaire du monde germanique (Paris, Bayard, 2007), éd. par Elisabeth Decultot, Michel Espagne et Jacques Le Rider (34 pages en tout + collaboration au dictionnaire en tant que membre du comité éditorial).
  • « Feuilleton » et mutation de l’espace public : l’exemple de Siegfried Kracauer », in : André Combes, Françoise Knopper (dir.), L’Opinion publique dans les pays de langue allemande, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 203-214.
  • « La souffrance des bêtes chez Adorno et Horkheimer », in : Marc Cluet (dir.), L’amour des animaux dans le monde germanique 1760-2000, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006, p. 281-300.
  • « Les éléments d’autobiographie intellectuelle dans History » in : Philippe Despoix, Peter Schöttler (dir.), Siegfried Kracauer, penseur de l’histoire, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme (collection philia), 2006, p. 141-163.
  • « La crise de l’identité judéo-allemande dans la Josephus-Trilogie de Lion Feuchtwanger et le Jacques Offenbach de Siegfried Kracauer, paru in : Daniel Azuelos (dir.), Lion Feuchtwanger und die deutschsprachigen Emigranten in Frankreich von 1933 bis 1941, Frankfurt/Main, Peter Lang, 2006, p. 245-265.
  • « La figure du Trickster chez Canetti », in Gerald Stieg (dir.), Elias Canetti à la bibliothèque nationale de France (Austriaca 61), Rouen, 2007, p. 125-137.
  • « L’exil parisien de Siegfried Kracauer », in : Atala, 9, Rennes, 2006, p. 59-71.
  • « Die Resonanz der zeitgenössischen deutschen Philosophie in Frankreich 1930-1945, anhand der Revue Philosophique und der Revue de métaphysique et de morale », in : Marion Heinz, Goran Gretic (dir.), Philosophie und Zeitgeist im Nationalsozialismus. Zur Sache des Denkens, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2006 (« La réception de la philosophie allemande contemporaine en France dans la Revue philosophique et la Revue de métaphysique et de morale, 1930-1945 »).
  • « Elias Canetti : Die Blendung », in : Jean-Pierre Demarche (dir.), Guide de la littérature allemande des origines à nos jours, Paris, Ellipses, 2006, p. 251-254.

Recensions in Etudes Germaniques

Articles à paraître

  • « Anthropologie philosophique et Kulturkritik chez Elias Canetti », à paraître dans une collection consacrée à l’anthropologie philosophique chez l’éditeur Bautz (en version allemande).
  • « Historisme et anthropologie philosophique chez Max Scheler », à paraître dans une collection consacrée à l’anthropologie philosophique chez l’éditeur Bautz (en version allemande).
  • « La question de l’humanisme chez Max Scheler », à paraître dans la Revue Germanique internationale à l’automne 2009.
  • « Anthropologie philosophique et nihilisme : l’exemple de Max Scheler », à paraître dans un volume édité par Jean-François Courtine et Marc Crépon.
  • « Max Scheler und die Demokratie », à paraître en Croatie.
  • « L’anthropologie philosophique d’Elias Canetti », à paraître en Italie.
  • « Gehlens Pradines-Rezeption », à paraître en Allemagne dans un ouvrage collectif consacré à Arnold Gehlen.
  • « L’Aufklärung sociologique des années 1920 », à paraître en 2009/2010 dans des mélanges.
  • « L’exil de Helmuth Plessner aux Pays-Bas », à paraître en 2009 dans des mélanges.

Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

Ce site de l’UMR SIRICE n’est plus actualisé depuis septembre 2017. Il est appelé à (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)