Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées

à partir du 20 mars 2017

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

UMR SIRICE

Bureau F 628

17 rue de la Sorbonne

75231 Paris cedex 05

mail : sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Les membres :: 

Briatte Anne-Laure

Maîtresse de conférences (12e section du CNU)

Histoire et civilisation allemandes


Contact : Anne-Laure Briatte


Page web


Université de Paris-Sorbonne
UFR d’Etudes germaniques et nordiques
108 boulevard Malesherbes
75850 Paris cedex 17


Formation

  • Thèse de doctorat (2011)
    Titre : Citoyennes sous tutelle. Le mouvement féministe « radical » dans l’Allemagne wilhelmienne. Présupposés - enjeux - stratégies.
    Sous la dir. de Monique Mombert (Université de Strasbourg) et Sylvia Paletschek (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg), en co-tutelle.
  • Master d’Études germaniques (2005)
    Sous la dir. de Monique Mombert (Université Marc Bloch, Strasbourg)
    Titre : Chacun son métier… Une analyse socioculturelle de la vie et des stratégies de carrière de traductrices de la littérature française dans l’Allemagne wilhelminienne, à l’exemple de Hedda Moeller-Bruck, Hedwig Lachmann et Franziska zu Reventlow
  • Agrégation externe d’allemand (2004)
  • Admission à l’ENS Fontenay/Saint-Cloud (ENS Lettres et Sciences Humaines, Lyon) (2000)


Parcours

  • 09-2012– Maîtresse de conférences, UFR d’Études germaniques et nordiques, Université Paris-Sorbonne.
  • 2009-12 Professeur agrégée d’allemand en en lycée, académie de Strasbourg
  • 2006-09 Allocataire Monitrice Normalienne, Département d’études allemandes, Université Marc Bloch, Strasbourg 2.
  • 2005-06 Tutrice de français et chargée de cours, Romanisches Seminar, Université de Heidelberg.
  • 2001-03 Lectrice de français, Romanisches Seminar, Université de Heidelberg.


Enseignement

  • Histoire et civilisation allemande XIXe-XXe siècle.
  • Histoire des femmes et des féminismes en Allemagne.
  • Préparation aux concours de l’enseignement, agrégation (2012-2014) et CAPES (depuis 2012)
  • Allemand pour historiens, niveaux débutant et avancé.


Recherche

Équipes de recherche :

  • UMR 8138 : Sorbonne-Identités, Relations internationales et Civilisations de l’Europe (SIRICE), axe mondes germaniques – voir le site de SIRICE
  • LabEx « Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe » (EHNE), axe 6 : Genre et Europe – voir le site du LabEx EHNE
  • Réseau international de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (German Research Foundation)  : « Gender – Nation – Emancipation. Women and Families in the ‘long’ Nineteenth Century in Italy and Germany », coord. Dr. Ruth Nattermann, Ludwigs-Maximilian-Universität Munich

Sujets de recherche :

  • Thèse de doctorat (soutenue en 2011) sur le mouvement féministe « radical » dans l’Allemagne wilhelmienne.
  • Histoire des femmes et des féminismes en Allemagne.
  • Genre et politique.


Membre de

  • AGES Association des germanistes de l’enseignement supérieur
  • AKHFG Arbeitskreis Historische Frauen- und Geschlechterforschung e.V.
  • CFAH Comité franco-allemand des historiens / Deutsch-französisches Historikerkomitee
  • GIRAF Groupe interdisciplinaire de recherche sur l’Allemagne et la France
  • Mnémosyne Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre
  • RING Fédération de recherche sur le genre


Publications

Monographies


Contributions à publications scientifiques

  • (à paraître en 2017) « La contribution des intellectuelles féministes radicales à la transition politique en Allemagne (années 1890-1920) », in : Alexandre Dupeyrix, Gérard Raulet (dir.) : Allemagne 1917-1923 : le difficile passage à la République, Paris, Maison des Sciences de l’Homme (coll. « Philia »).
  • (à paraître) avec Yannick Ripa : « La prostitution révélatrice de la condition féminine. Une lecture abolitionniste du réglementarisme au XIXe siècle (France, Allemagne, Angleterre) », in : Françoise Berger, Anne Kwaschik (éd.), La „condition féminine“. Feminismus und Frauenbewegung im 19. und 20. Jahrhundert / La „condition féminine“. Féminismes et mouvements de femmes au XIXe-XXe siècles, Stuttgart, Franz Steiner Verlag 2016 (SR des Deutsch-französischen Historikerkomitees ; 12), p. 55-66.
  • (à paraître) « Il ne sera donné qu’aux générations futures d’apprécier son action à sa juste valeur ». La réception de Bertha von Suttner par les mouvements féministes allemands, in : Johann Georg Lughofer et Stéphane Pesnel (éd.), Literarischer Pazifismus und pazifistische Literatur. Bertha von Suttner zum 100. Todesjahr. Würzburg, Königshausen & Neumann 2016.
  • Hors du mariage point de salut ? Regards de réformateurs et féministes (Allemagne, fin XIXe–début XXe siècles), in : Genre et Histoire, n° 16| Automne 2015 : Femmes sans maris (Europe, XIXe-XXe siècles).
  • Sie stand sich selbst im Weg. Die radikale Frauenbewegung im Verhältnis zu den anderen und zu sich selbst, in : Ariadne – Forum für Frauen- und Geschlechtergeschichte, no 67-68, 2015, p. 80-88.
  • Les Verts à l’épreuve de la parité, in : Allemagne d’aujourd’hui, n0 207, jan.-mars 2014, p. 104-116.
    In deutscher Übersetzung : Die Grünen auf die Probe gestellt : Die Geschlechterparität zwischen Anspruch und Praxiswirklichkeit, in : Grünes Gedächtnis 2014/2015, hg. von der Heinrich-Böll-Stiftung, Berlin, 2015, S. 44-58.
  • Les femmes dans la vie politique allemande : une irrésistible ascension ? Introduction, in : Allemagne d’aujourd’hui, n0 207, jan.-mars 2014, p. 5-12.
  • Nur « halbe und Viertelfreunde » ? – Die Anführerinnen der radikalen Frauenbewegung über die Liberalen im Deutschen Kaiserreich, in : Jahrbuch zur Liberalismus-Forschung 2013, 25. Jg., p. 177-200.
  • L’ouverture des universités allemandes aux femmes : une évolution complexe et contradictoire, à l’exemple du parcours d’Edith Stein, in : Revue théologique des Bernardins, 7/jan.-avr. 2013, p. 67-93.
  • La fabrique des intellectuelles. Minna Cauer, Anita Augspurg, Lida Gustava Heymann, in : Patrick Farges et Anne-Marie Saint-Gille (dir.) : Féminismes allemands 1848-1933. Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2013, p. 33-49.
  • Itinéraire d’une féministe « radicale » : Minna Cauer (1841-1922), in : Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, T. 44, 3-2012, p. 291-307.
  • Un tournant historique manqué : la paix de 1919 vue par les féministes radical-pacifistes allemandes, in : Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande,
  • Grenzenlos radikal ? Die Grenzen der radikal-bürgerlichen Frauenbewegung im Deutschen Kaiserreich, in : Ariadne – Forum für Frauen- und Geschlechtergeschichte, 57/2010, p. 6-13.
  • Literaturübersetzerinnen im deutschen literarischen Feld um 1900, in : Caroline Bland/Elisa Müller-Adams (dir.), Frauen in der literarischen Öffentlichkeit 1780-1918. Bielefeld, Aesthesis, 2007, p. 191-213.


Comptes rendus d’ouvrages

  • Christina Stange-Fayos, Publizistik und Politisierung der Frauenbewegung in der wilhelminischen Epoche. Die Zeitschrift Die Frau (1893-1914). Diskurs und Rhetorik. Berne, Peter Lang, 2014 (Zivilisationen & Geschichte ; 29), 310 p., In : Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, tome 47, n° 2-2015, p. 535-537.
  • Stöcker, Helene, Lebenserinnerungen. Die unvollendete Autobiographie einer frauenbewegten Pazifistin, hrsg. v. Reinhold Lütgemeier-Davin u. Kerstin Wolff, Köln, Böhlau Verlag (= L’HOMME Archiv. Quellen zur Feministischen Geschichtswissenschaft 5), 2015, 390 p., H-Soz-Kult, 22.09.2015, URL : http://hsozkult.geschichte.hu-berlin.de/rezensionen/2015-3-168
  • Jennifer Drake Askey, Good Girls, Good Germans. Girls’ Education and Emotional Nationalism in Wilhelminian Germany, Rochester, New York, Camden House, 2013 (Studies in German Literature, Linguistics, and Culture), 201 p., In : Etudes germaniques, 2015/2, 70e année-2, N°278, p. 366 sq.
  • Marie-Claire Hoock-Demarle, Bertha von Suttner 1843-1914. Amazone de la paix. Avant-propos de Stéphane Hessel. Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2014 (collection Histoire et civilisations), 426 p., In : CLIO. Femmes, Genre, Histoire 40 (2014) : Objets et fabrication du genre, Compléments en ligne
  • Richard Faber, Uwe Puschner (éd.), Intellektuelle und Antiintellektuelle im 20. Jahrhundert, Berne, Lang, 2013 (Zivilisationen & Geschichte ; 20), 239 p., In : Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, tome 45, n° 2-2013, p. 492-495.


Publications scientifiques

  • Co-dir., avec François Danckaert, du dossier : Les femmes dans la vie politique allemande depuis 1945, dans la revue Allemagne d’aujourd’hui, n0 207, jan.-mars 2014.
  • Co-dir., avec Kerstin Wolff, de la revue Ariadne – Forum für Frauen- und Geschlechter-geschichte, n° 57/2010, sur le thème : Über die Grenzen – wie Frauen(bewegungen) mit Grenzen umgehen.


Publications non scientifiques

  • Constanze Armbrecht/Anne-Laure Briatte-Peters/Stéphane Heim (éd.) : Le Guide du doctorant en Sciences humaines à l’université de Strasbourg. 2è éd., revue et augmentée. Dépôt légal : novembre 2010. 136 p.
  • Anne-Laure Briatte-Peters/Stéphane Heim/Pascaline Lorentz (éd.) : Le Guide du doctorant en Sciences humaines à l’université de Strasbourg. Dépôt légal : décembre 2009. 106 p.


Grand public

  • Août 2014 : Intervention dans l’émission de radio « Comme en 14 » sur le thème des femmes dans la Grande Guerre (émission le 02.08.2014), avec les historiennes Françoise Thébaud et Chantal Antier. Émission réalisée par l’antenne de radio RFI (Paris 89 FM, voir http://www.rfi.fr/emission/comme-en...) en coopération avec le LabEx Écrire une histoire nouvelle de l’Europe (EHNE) et labellisée Partenariat du Centenaire.
  • Février 2010 : Intervention radiodiffusée pour l’antenne de radio Antenne Brandenburg sur le thème : « Minna Cauer – eine Radikale » (émission le 21.02.2010).

Participation à des journées d’études et colloques internationaux

  • 4-6 juin 2015 : Congrès annuel de l’Association des germanistes de l’enseignement supérieur (AGES) et de la Vereniging van Germanisten aan de Nederlandse Universiteiten (VGNU), Universités d’Amsterdam et d’Utrecht, NL. Thème du congrès : Mittler und Vermittlung.
    ➢ Participation à la table ronde organisée et modérée par Patrick Farges sur le thème : Frauenrechtlerinnen als Mittlerinnen (1848-1933) ?
  • 17-18 avril 2015 : First meeting of the International DFG-Network “Gender–Nation– Emancipation. Women and Families in the ‘long’ Nineteenth Century in Italy and Germany”, LMU Munich
    ➢ Endangering the institution of family ? Emancipation and family in the radical women’s movement in Wilhelmian Germany (1890-1918)
  • 23-25 octobre 2014 : 12e colloque du comité franco-allemand des historiens La condition féminine en France, en Allemagne et en Europe : regards croisés, XIXe-XXe siècles. Sciences Po Grenoble.
    ➢ Yannick Ripa et ALBP : La prostitution révélatrice de la condition féminine : une lecture réglementariste (France, Allemagne, Angleterre).
  • 15-17 septembre 2014 : Journées d’études Bertha von Suttner : « L’humanité m’est chère/Die Menschheit liebe ich. » Paris Manifestation organisée par le Forum Culturel Autrichien en collaboration avec le Goethe Institut Paris, la Maison Heinrich Heine, le Service culturel de l’Ambassade d’Allemagne, l’Ambassade Royale de Norvège, l’Institut Historique Allemand de Paris, l’Institut Culturel Hongrois et l’Université Paris-Sorbonne (EA 3556 REIGENN). Coordination scientifique assurée par Johann Georg LUGHOFER (Université de Ljubljana).
    ➢ « Il ne sera donné qu’aux générations futures d’apprécier son action à sa juste valeur. » La réception de Bertha von Suttner par les mouvements féministes allemands.
  • Octobre 2012 : Journées d’études steiniennes (12-13.10.2012)
    Organisées par Sophie Bingelli (Groupe de recherche du collège des Bernardins), Paris
    ➢ L’ouverture des universités allemandes aux femmes à l’orée du XXe s.
  • Janvier 2012 : « Féminismes allemands (1848-1933) »
    Colloque international organisé par Anne-Marie Saint-Gille (Université de Lyon) et Patrick Farges (Université de Paris III), à Lyon.
    ➢« La fabrique des intellectuelles. Minna Cauer, Anita Augspurg, Lida G. Heymann »
  • Septembre 2009 : « Les traités de paix : des tournants historiques ? »
    Colloque international, Université de Toulouse-Le Mirail. Direction scientifique : Jean-Paul Cahn (Paris-Sorbonne) et Françoise Knopper (Université de Toulouse-Le Mirail).
    ➢ « Der Krieg ist vorüber, aber die Schlacht geht dennoch weiter ». La paix de 1919 vue par les pacifistes allemandes.
  • Octobre 2008 : Journée d‘étude annuelle du Arbeitskreis Historische Frauen- und Geschlechterforschung e.V. (AKHFG) à Mannheim.
    ➢ Der Liberalismusdiskurs der ‚Radikalen‘ in der Zeitschrift ‚Die Frauenbewegung‘.
  • Avril 2006 : « Crossing the boundaries : Writing by German-speaking women 1780-1918 »
    A conference organised by the Department of Germanic Studies, together with the Centre for Gender Studies in Europe and the Centre for 19th Century Studies at the University of Sheffield.
    ➢ Damen nicht erwünscht – Übersetzerinnen im literarischen Feld um 1900.


Traductions

  • Christina Holtz-Bacha, "La fin du plafond de verre et des stéréotypes ? Des rapports entre femmes politiques et médias", in : Allemagne d’aujourd’hui, n° 207, janvier-mars 2014, p. 63-73.
  • Ekkehart Krippendorff : « La Chartreuse de Parme : ‘Le Prince’ moderne tel que Machiavel l’écrirait aujourd’hui », in : L’Année stendhalienne, Stendhal en Allemagne, n°5/2006. Traduit de l’allemand par Anne-Laure Briatte et Elisabeth Malick.

  • Friedrich Schlegel : L’essence de la critique. Écrits sur Lessing. Préface de Denis Thouard. Traduit sous la direction de Pascale Rabault. Presses Universitaires Septentrion 2005.
  • Samuel Salzborn : « Europe des régions et idéologie ethnique : la notion de groupe ethnique », in : Géopolitique. Revue de l’Institut international de Géopolitique, n° 89/2005, p. 81-86. Traduit de l’allemand par Anne-Laure Briatte .
  • Golo Mann : Souvenirs et pensées. Mes années d’apprentissage en France, in : ENS Lettre, janvier-juin 2002, p. 2-10. Traduit de l’allemand par Anne-Laure Briatte et Volker Wittenauer.

Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

AG UMR SIRICE s’est tenue le Jeudi 19 Janvier 2017 de 10h à 12h30 Maison de la (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)